Quel statut envisagez-vous pour la coulée verte ? Les piétons seront-ils isolés des cyclistes ?

Le statut de la coulée verte est celui de la voie verte défini dans le code de la route. Son principe est la mixité des usages sans différenciation des flux. En revanche, des choix de conception permettent d’orienter les usagers sur la piste pour éviter les conflits : tracé du cheminement, implantation des bancs systématiquement …

Le statut de la coulée verte est celui de la voie verte défini dans le code de la route.
Son principe est la mixité des usages sans différenciation des flux. En revanche, des choix de conception permettent d’orienter les usagers sur la piste pour éviter les conflits : tracé du cheminement, implantation des bancs systématiquement d’un côté de la voie, etc.
La largeur du cheminement est comprise entre 3 et 5 m. La coulée verte s’élargit dès que le tissu urbain le permet et se réduit dans les zones contraintes ou à enjeux paysagers et écologiques.
Il s’agit d’éviter les conflits d’usage sur les zones très fréquentées et de limiter l’impact d’une voie surdimensionnée sur l’environnement et sur les finances publiques (aménagement et entretien).

A voir aussi !